Design Logo

Performance

Données au 30.06.2020

L'expansion globale du virus coronaire et les restrictions pour ralentir la pandémie ont péjoré l'économie mondiale qui atteint au second trimestre son plus bas niveau. Le prix du pétrole brut l'illustre parfaitement, notant négatif durant un court laps de temps, mais se rattrapant au cours du second trimestre. La deuxième moitié du 2ème trimestre les valeurs se trouvèrent soutenues par une création monétaire sans précédent. Combinée avec des données macroéconomiques en amélioration, l'humeur boursière s'éclaircit visiblement.

Les bourses se remirent, mais avec de grands écarts entre divers indices des actions (-18% bis +12% Ytd). Alors que de nombreux indices notaient négativement sur l'année, certaines valeurs technologiques atteignirent des pics.

L'incertitude régnante n'a pas épargné les obligations. Cela conduisit à une convergence de corrélation entre toutes les classes de placements. Pour obtenir des liquidités des obligations ont été vendues pour être redemandées plus tard. Ce mécanisme se démontre bien en regardant les écarts des obligations d'entreprises. Après une poussée à la hausse, ils subirent une baisse très nette vers la fin du deuxième trimestre, les mesures monétaires et fiscales calmant, aussi dans ce domaine, les investisseurs.

Les interventions extrêmes des banques centrales américaines et européennes n'ont pas seulement amené de la stabilité mais aussi une certaine nervosité et critique à l'égard des banques centrales dont les bilans ont pris des dimensions historiques.

Sur tout le portefeuille la performance du second trimestre est négative avec -2.16%, l'indice référentiel étant de 0.01%-points plus élevé. Ce mauvais résultat de -2.16% est à remettre au compte des actions notamment, alors que d'un point de vue absolu l'apport des obligations, des placements alternatifs et des immobiliers a été positif.

Degré de couverture estimé

Le degré de couverture estimé est une valeur indicative. La fortune à disposition est mise en rapport aux capitaux d’épargne des assurés actifs et capitaux de prévoyance des bénéficiaires de rentes, reconduits de manière linéaire à partir du résultat du bilan passif de l’année précédente. Les mutations des assurés ne sont en outre pas prises en compte.

La performance et le degré de couverture provisoire au 30 septembre 2020 seront actualisés fin octobre 2020.

Caisse de pensions Poste

Viktoriastrasse 72

3000 Berne 22

Tél.


+41 (0)58 338 56 66

Fax duplicate #1

+41 (0)58 667 63 77

MENUHOMELANGUECONTACTRECHERCHE